L’activité que vous DEVEZ faire cet été avec les enfants!

J’ai vu passer sur mes réseaux sociaux dernièrement, une vague de toutes sortes d’activités pour les familles. La plupart au Québec, et je trouve ça merveilleux qu’on encourage les activités d’ici. Dans un élan de solidarité, je me suis donc mise à la recherche de quelque chose d’intéressant pour notre famille nombreuse. Pas trop cher, pas trop fatigant pour les enfants. Quelque chose de l’fun, qui nous permettrait de découvrir un « spot » intéressant pas trop de loin de chez nous. Puis j’ai trouvé LA sortie pas compliquée.

La naissance de Théodore, 7e enfant de notre famille

«Rendu au septième, tu dois les accoucher dans la toilette? Hahaha!» Si vous saviez le nombre de fois que j’ai entendu ça! Parce qu’on sait bien, plus on a d’enfants plus ça passe facilement non? Non? Non. Les mamans des familles nombreuses vous le diront, c’est plutôt le contraire qui arrive. Le corps se fatigue plus vite, non seulement on prend de l’âge, mais en plus notre corps est épuisé par la grossesse, et par les naissances passées. Alors laissez-moi vous raconter la naissance mon petit dernier: Théodore.

Le projet qui me tiendra occupé pour les 2 prochaines années

Comme avoir 7 enfants à temps plein n’est pas suffisant pour m’occuper (ça l’air), je me rajoute des projets fréquemment. J’adore avoir des projets, c’est ce qui me tient allumé dans la vie. Cette année en est une grosse. J’ai été accepté en soins infirmiers au Cégep. Par contre j’ai des préalables à faire. SiLire la suite « Le projet qui me tiendra occupé pour les 2 prochaines années »

La fois où j’ai appris que je faisais une embolie pulmonaire

Rentrons dans le vif du sujet, une embolie c’est un caillot dans les poumons. Tout comme un AVC c’est un caillot dans le cerveau. Vous devinerez donc que c’est vraiment super dangereux. J’ai su pendant mes examens que l’embolie pulmonaire est LA cause la plus fréquente des décès de femmes enceintes. Bon des femmes enceintes il en meurt pas souvent mais quand ça arrive, c’est la cause principale.

Hommage aux chauffeurs(es) d’autobus scolaire

Si vous l’ignorez, j’en vis des vertes et des pas mûres quand on parle des autobus scolaires. En début d’année, notre chauffeuse du matin pour mon petit de maternelle a fait installé une rampe pour l’aider à monter les hautes marches du bus. Il y avait une rampe à gauche, mais notre coco n’a pas de main gauche, donc sans même nous consulter, elle a fait installer cette rampe à droite pour l’aider. J’ai été tellement émue de ce geste-là! D’un autre côté, le chauffeur du soir laissait un plus vieux lui faire du mal sans rien faire. Je ne passerai pas de temps sur ce cas, je pense seulement qu’il n’est pas dans la bonne branche, et surtout… qu’on ne partage pas les mêmes valeurs.

Quand l’angoisse de la rentrée nous affecte plus que nos enfants

Dernièrement en stories sur les réseaux sociaux je vous dévoilais ma crainte quant aux profs de mes enfants. Là attention, je ne dis pas que ce sont des personnes dangereuses et que j’ai peur pour mes enfants, loin de là! Mais je mentionnais qu’aucun d’entre eux ou presque (3/4) n’avait eu le professeur que je pensais. Après avoir dévoilé mon angoisse sur les réseaux, quelqu’un est venu m’écrire en privé pour me dire que : «C loooooourd!»… mais je pense que j’en avais besoin et tant pis pour elle. Aussi la rentrée s’est passée différemment et ça n’a fait qu’augmenter mon stress: plus aucun jeux pour trouver son professeur. Et surtout: aucun parent avec les enfants.

5 bricolages à faire avec une nouille de piscine

Avec la rentrée et le retour à l’école des enfants et de mon chum, j’ai fait un bon 2 semaines de ménage: mon été a été sale…mais plus c’est sale plus c’est l’fun! Bref, après toutes ces tâches ménagères, je me suis mise à penser à des activités à faire avec les enfants. Je ne suis pas très « bricolage » mais quand c’est simple… j’aime ça! Alors cette fois-ci j’ai décidé de me servir de mes vieilles nouilles de piscine. J’en ai pris 4 en tout.

Ce qui se passe quand on n’a pas de bébé après un +

Vous connaissez sûrement les statistiques, mais je vais vous les rappeler… 1 femme sur 4 qui tombe enceinte, perdra son bébé. Un quart des femmes sur la terre vivra ce deuil à sa façon. Certaines s’en sorte bien, d’autres sombrent dans la dépression. Vous ne saurez jamais quel type vous êtes tant que vous ne le vivrez pas. Et je ne le souhaite à personne. J’ai fait partit, à deux reprises, de cette maudite statistique. Le 24 décembre 2011, et en janvier 2019. Vous aviez bien lu, ma dernière fausse couche date de cette année.

J’ai testé les essuies-tout et le papier de toilette lavable…

Dans un optique de vie zéro déchet, j’y vais un pas à la fois. J’ai parfois de bonnes idées, qui fitent avec notre famille et parfois non. Faut savoir que je suis un peu paresseuse par moment, donc quand c’est long, compliqué ou que ça prend plus qu’une étape, c’est rare que je m’implique. Mais voilà que l’année dernière j’ai décidé qu’il était temps d’essayer ça.

9 préjugés sur ma famille nombreuse

Quand on entre dans le monde des parents, on a affaire à tellement de préjugés, d’idées préconçues, en fait, chacun/chacune nous avons nos façons de faire. Mais chacun/chacune SAIT qu’il/elle a la bonne méthode. Ben tu sais quoi? Le monde des familles nombreuses aussi a droit à son lot de phrases plates, de commentaires désagréables. Mais heureusement y’en a qui sont plutôt drôles!